ACCUEIL FORUM GENEALOGO PHOTOS FAMILLE BLASON CONTACT
Artero family > Blason (1)

Artero-net family
Blason

Auteur: Simone Artero
Date: 20-11-2003 18:54
     beaucoup plus de détails disponibles dans le forum


El ESCUDO dé la familia ARTERO
Toujours d'après l'héraldique.
Les armoiries sont apparues au XII siècle et les grilles sur le heaume,début du XV.
D'abord réservées aux seigneurs et chefs de guerre,les armoiries ont été peu à peu adoptées par les chevaliers.
Au début du XIII,toute la moyenne et la petite noblesse,adoubée ou non,en été pourvue.
Seuls les chevaliers étaient &utorisés à representer le heaume (casque) au sommet de l'écu.
Les Rois,Empereurs et Princes:heaume or (jaune) damasquiné,de front,pas de grille,visière relevée,vantail baissé et couronne.
Les Ducs:heaume argent (blanc),bordé or de front,9 ou 11 grilles.
Marquis:semblable, 7 ou 9 grilles.
Comtes,Vicomtes et Vidames:heaume argent,de profil 2/3 dextre (à droite)
7 ou 9 grilles.
Gentilhommes:semblable,3 grilles ,de profil dextre.
Nouveaux annoblis:heaume en acier,de profil dextre,visière presque fermée.
Batards:semblable mais contournés,de profil senestre (à gauche).
Nota:la position dextre ou senestre se dit lorsque l'écu est devant soi.
A l'origine,la tète du chevalier était protégée du soleil par un volet de tissu fixé sur le casque et descendant sur la nuque.
Les nombreux coups d'épée qu'il recevait,transformait ce tissu en lamneaux (lambrequins).
D'ou les parures symétriques, sur le heaume et autour de l'écu,de couleurs sable et gueule (noir et rouge),figurant sur nos armoiries.
Les trois plumes d'autruche en cimier,étaient rares et surtout pratiquées dans les pays germaniques.
Les coffres (les meubles) sable (noir) sur champs (surface) d'argent (blanc).
Alain en a donné une interprétation brillante et linpide de l'ensemble.
Il sagit à présent de retrouver des traces de nos aieux par le canal de ce blason,qui doit quand mème signifier beaucoup de choses.
Au sujet des "Conquistadorès",leurs épopées se situeraient au début du XVI siècle sous le règne de Charles Quint (1516-1555).
Le coup d'envoi a été donné par Fernand Cortès pour la conquète du Mexique (1519-1521).Puis Pizare pour le Pérou etc....
On peut quand mème rever, non?? Et pourquoi pas??
En attendant d'aller à Huercal-Ovéra,il faudra s'armer de patience et de persuasion,pour amadouer 'las mojas y el cura'.
Ce qui est aussi surprenant,c'est l'ampleur des adhésions au forum.Des Artero (ou Altero),il en vient de partout.C'est super car ,parler de ses racines,c'est sacré.
J'ai distribué plusieurs dossiers complets du site.J'ai vu aussi que gérard mon neveu.est là.Bravo.Au fait;quelqu'un a parlé de bavardage?
Aujourd'hui est mon 1er jour en ADSL donc j'en profite.
Bonne digestion du blason.
Saludo à todos los primos y las primas tan bien.
A+

Auteur: Simone Artero
Date: 24-12-2003 16:50

Retour sur le blason.
Le mot blason vient du mot allemand 'blasen' qui signifie sonner du cor.
Anciènnement,ceux qui se présentaient aux lices pour participer aux tournois,sonnaient du cor pour attirer l'attention.
Les hérauts venaient reconnaitre la qualité du gentihomme et au moyen d'une trompe,ou porte-voix,décrivaient aux spectateurs les armoiries du chevalier.
Autrement dit,ils blasonnaient.
Quand on avait paru deux fois aux tournois,il n'etait plus nécéssaire de faire preuve de noblesse,puisqu'elle avait été reconnue et blasonnée.
En allemagne,les tournois commencèrent en l'an 938 et l'on attribue les premiers éléments du code héraldique aux allemands,les français le perfectionnèrent et le portèrent en Angleterre et en Espagne.
Les croisades et les voyages outre-mer,ont contribué aux dévelopement des symboles.
Les allemands ajoutèrent les cimiers,les flamands des couleurs,les anglais quelques piéces,les français les lambels,batons etc...
L'écu à beaucoup évolué par sa forme.
En France,il est carré long,arrondi aux deux angles inférieurs,terminé en pointe au milieu de sa base.
En théorie,l'écu doit mesurer:6 parts de large pour 7 parts de haut.
En pratique:9 parts de large pour 10 parts de haut.
Ou:5 parts de large pour 6 parts de haut.
Sur ce point,le blason ARTERO n°1, est correct.
En ce qui concèrne le nouveau blason présenté(n°2),il ne semble pas répondre
aux normes.
Il mesure 26 mm de large por 39 mm de haut.
Soit: 2 parts de large pour 3 parts de haut.
Là,il y a problème si l'on sait que la codification des armes était stricte à cette époque.
En plus,il ya la bordure sable bordant l'écu,du jammais vu dans les ouvrages consultés.
Aussi,étant donné que ce soir c'est Noel,et dans une semaine ,le nouvel an,nous allons faire un pause pour réfléchir avant de rebondir.
En attendant,Antoine et moi souhaitons ,à tous les ARTERO,un joyeux noel et tous nos voeux pour la nouvelle année 2004 .

Et "Bloavez mad" (bonne année en breton)

Auteur: Antoine Artero
Date: 04-01-2004 18:14

Nous éspérons que tout le monde (ARTERO} aura passé de bonnes fetes de fin d'année.
La pause festive est terminée.
Vive l'année 2004 et ,au travail !


Dans l'article n°2 nous parlions d'un problème,celui de la bordure sable du blason n°2.En effet, nos recherches ne nous ont pas permis de régler ce détail.
Un autre problème viens de surgir après les remarques (pertinentes) de Thiérry,conçernant les couleurs des lambrequins.
En effet,partant du principe que la science héraldique impose d'éviter de représenter les couleurs métal sur métal,il se pourrait que la thèse émise par Thiérry soit la bonne,qui conduirait à un changement de couleur à la suite de multiples copies.Par exemple,le rouge étant d'origine or.Les experts en photographie et/ou photocopies pourraient peut-etre expliquer
la chose.
Mais il se pourrait que cela soit aussi le fait de fantaisie de graveurs,car
selon AVILES,l'un des meilleurs héraldiste espagnol,l'écu de ce pays est tout à fait rond par le bas,se prétant ainsi beaucoup moins aux licences que se donnent les graveurs d'ajouter des ornements inutiles,licences qui constituent toujours une faute contre cette règle du blason,"que no debe haber en el escudo des armas interior ni extériorémente punto,linea,ni ornamento,que no tenga su significado,y representacion".
Dans la pratique ordinaire du blason,les lambrequins doivent etre des memes émaux que le champ et les pièces de l'écu.
Quand les armoiries ont des supports,on représente les lambrequins volant aux cotés du casque sans qu'il enveloppe l'écu.On leur donne aujourd'hui une forme assez semblable aux feuilles d'acanthe.
Le bourrelet est un tour de livrée placé au sommet du heaume et compose des memes émaux que les lambrequins,auquels il sert d'attache.Son but était primitivement d'amortir les coups portés sur la tête.
Sous l'empire français,on ajouta des lambrequins aux toques qui remplaçaient les couronnes ,et,par une erreur qu'il est impossible de s'expliquer, on viola les règles du blason en les composant de métal sur métal.
Les princes,grands dignitaires et les ducs portaient six lambrequins d'or
Les comtes ornaient leur toque de Quatre lambrequins,les deux superieurs
d'or et les deux autres d'argent.
Enfin les barons avaient deux lambrequins d'argent
Particularités des écus présentés par Alain et Thierry.
Alain:écu n°1;proportions correctes et lambrequins hors normes (rouge)
n°2:pointe du bas (non espagnol) et lambrequins corrects.
Thierry: N°3;idem n°1 +banderole patronymique barrant l'écu en son milieu.
Voila pour aujourd'hui.
Ne pas hésiter à poser des questions.Nous essaierons d'y répondre.


Merci de votre patience.
Ps:j'ai reçu délégation officielle de simone pour ce travail.
Salut.A+
Antoine





Menu
Forum
Photos & documents
Blason
Arbre généalogique
Huercal Overa
Naissances
Patronyme
Généalogo

Best of forum

Liens amis
Althero.org
Sanchez Parra Artero
Artero Web (Argentine)
Artero Family (Allemagne)

Pratique
traduire
gestion de passwords
Copyright 1996-2008 © Artero-net.com
Tous droits réservés.


www.artero-net.com